Bleu Bleu
scénographie et costumes

écrit et mis en scène par Stéphane Arcas.
Création Théâtre Océan Nord, Bruxelles : janvier 2014.

Nominé au prix de la critique 2014 : Meilleure scénographie.

Toulouse, 1992. Hades est un jeune homme à la dérive. Il brûle la vie par tous les bouts et la noie dans les stupéfiants, le sexe et la mouvance grunge. Il appartient à un groupe de 3 artistes. Leurs points communs : ce sont des personnages à la fois exaltés, désinvoltes et provocateurs. A l’approche d’une grosse exposition, ils se lancent dans la revente de drogue pour financer leur production artistique. Pris au jeu de cette activité commerciale, ils en font même le sujet dominant de leur travail. Ils filment pour les besoins de l’exposition une série de portraits de leurs clients et de leurs fournisseurs qui donnent un panorama de l’état d’esprit des années nonante. Mais l’attitude merdique d’Hades finira par lui attirer les foudres de son entourage.

Il ne s’agit pas d’une complainte et heureusement, derrière toutes ces galères et ces malaises, il y a une irrésistible fureur de vivre. Beaucoup de travail et de créativité, d’imagination qui font que cette génération comme les précédentes et les suivantes trouve ses solutions pour aller de l’avant. Elle a hurlé à son tour à la fois sa mélancolie et son envie de sexe, de rire, de combat politique. C’est juste les instruments qui ont changé et ça s’est traduit par des coups de poing musicaux comme le rap, le grunge ou la techno.

Bleu bleu c’est aussi ça, un thriller désinvolte, composé d’une étrange substance comique.

Car, il existe une règle absolue chez les polytoxicomanes : "lorsque la situation devient trop désespérée, si on ferme les yeux, qu’on envisage l’affaire autrement, on s’aperçoit qu’elle prête à rire."

Une comédie grunge donc.

- - - VIDEO- - -

© Michel Boermans

© Michel Boermans

 

© Michel Boermans

© Michel Boermans

© Michel Boermans

© Michel Boermans

 

© Michel Boermans