Le Tramway des enfants

Scénographie et costumes

de Philippe Blasband
Mise en scéne Philippe Blasband et Pierre Sartenaer
Création : Théâtre Le Manège, Mons. Dans le cadre de Mons 2015 : Capitale Européenne de la Culture, février 2015.

Sur le plateau : quatre comédiens d’un certain âge, et d’une trempe certaine. Ce sont des enfants morts. Depuis combien de temps le sont-ils? Si parfois ils s’en rappellent, le plus souvent ils oublient. Ce qu’ils savent, c’est qu’ils sont en transit dans ce tramway pour quatre, conduit par un ange, et que, tant que des personnes penseront à eux, ils y demeureront.

Qui va descendre? Qui va monter ? Et quand ?
Obligés de cohabiter dans ce tramway sur lequel ils n’ont ni pouvoir, ni emprise, et livrés à eux-mêmes, ils cherchent à passer le temps et à vivre ce que peuvent vivre les enfants, avec leurs angoisses, leurs obsessions, leurs jeux, leurs rémissions, leurs révoltes. Pour eux, les sentiments atteignent la force et l’intensité d’une tragédie de Shakespeare. Les questions sont abruptes, les émotions brutales, et les mots réduits. La langue de Philippe Blasband semble suivre la cadence du tram. Elle va à l’essentiel et rythme parfaitement le voyage fantomatique de ces enfants perdus et si troublants.

© Alessia Contu

© Alessia Contu

© Alessia Contu

© Alessia Contu

© Alessia Contu

© Alessia Contu

© Jef Berhin

© Jef Berhin