Skieven
Scénographie et costumes

de Thomas Gunzig
mis en scène par Guy Dermul
création : KVS dans le cadre du festival TOK TOC KNOCK, Cité Culture de la Cité Modèle, novembre 2012

Dans le pamphlet enflammé Het lelijkste land ter wereld (Le Pays le plus laid du monde) (1968), l’architecte Renaat Braem (1910–2001) esquisse la journée d’une famille flamande. Tout va à vau-l’eau parce que les règles urbanistiques ne répondent en rien aux besoins humains. Braem, concepteur de la Cité Modèle, voyait la société sans classes comme but ultime d’une réforme révolutionnaire de la société, qui allait être formatée par son architecture. Thomas Gunzig (e.a. Raymond) nous offre, avec Skieven, une comédie mettant en scène un architecte visionnaire qui admire avec fierté ce qu’il considère comme un de ses chefs d’œuvres: un immeuble social, dans lequel une centaine de familles viennent de s’installer. Un des nouveaux habitants vient à sa rencontre. Il est très heureux de son nouveau logement, mais il y a un petit souci: son épouse n’a trouvé aucun endroit où ranger son aspirateur.

©Danny Willems

©Danny Willems

©Danny Willems

©Danny Willems

©Danny Willems

©Danny Willems